· 

ATTENTION DE NE PAS CONFONDRE NETTOYAGE DU CUIR ET ENTRETIEN DU CUIR.

Nettoyer le cuir est une chose et le nourrir pour le garder bon état est une autre.

 

Je vais montrer en détail la différence.

 

A-LE NETTOYAGE DE SON CANAPÉ EN CUIR.

 

Consiste à libérer la surface du cuir de la saleté superficielle due à poussière, transpiration corporelle, gras des cheveux, taches de nourriture, de boissons et des sécrétions animales.

Il est conseillé d’effectuer un entretien régulier de son canapé en cuir au moins toutes les 6 semaines. Il pourrait se révéler important d’effectuer le nettoyage plus souvent si nécessaire.

Le nettoyage de votre cuir ne doit pas être pris à la légère si vous voulez garde votre canapé en cuir en bon état.

N’oubliez pas de dépoussiérer avec un aspirateur la surface de votre fauteuil avant chaque utilisation de produit nettoyant pour cuir.

 

B-TRAITEMENT ET ENTRETIEN DU CUIR

Le traitement de protection consiste à assurer une excellente résistance à la surface du cuir. L’agent rénovateur et protecteur assure une résistance aux salissures causées au quotidien et maintient en même temps sa souplesse et sa beauté. En utilisant un produit d’entretien de bonne qualité, la protection filmogène de votre salon en cuir sera protégée et gardera un toucher souple, doux et soyeux en évitant de se craqueler sur la surface.

 

Pour entretenir votre revêtement en cuir, il ne faut utiliser que des produits spécifiquement prévus pour ce type de matériau.

HUIT CHOSES A LA QUEL VOUS DEVEZ PRÊTER ATTENTION

 

1— SAVOIR DE QUOI IL S’AGIT.

Le cuir est un recouvrement authentique. À ce titre, il peut présenter des aspects esthétiques divers, ce ne sont pas des défauts, mais de véritables traces de vie de l’animal qui attestent de l’authenticité du produit : différences de grains, cicatrices, piqûres d’insectes, etc.

Quand il s’agit de produit nettoyeur du cuir, il faut prendre en compte le type de matière qui est devant vous. En effet, il y a différentes sortes de recouvrement naturel. Le cuir pleine fleur de bovin, la croûte de cuir, le nubuck, le daim… On doit traiter et entretenir chaque type de cuir de manière différente pour ne pas l’abîmer. Heureusement, le plus souvent, nous avons du cuir facile à entretenir quand on a affaire à un salon ou un canapé en cuir fabriqué en Europe.

Utiliser uniquement des produits de bonne qualité et étudier pour le cuir d’ameublement. Il ne faut utiliser que des produits spécifiquement prévus pour ce type de matériau ! Trop souvent, nous entendons dire que telle personne utilise du lait pour bébé, des produits démaquillants et autres crèmes hydratantes…

Les produits cosmétiques ne sont pas adaptés pour le cuir qui est une « peau tannée et colorée ».

 

N’utilisez JAMAIS de produits d’entretien ménagers tels que : cirage pour chaussures, produits détachants à base de solvants, alcool, térébenthine, essence, encaustique..., ni de crème pour le corps, votre cuir ne pourrait pas le supporter.

 

 

 

Prenez le temps de bien lire toutes les données techniques que le fabricant vous a fournies avec votre salon ; il y a souvent une notice d’utilisation et d’entretien donnée par l’intermédiaire de votre revendeur.

2— FUYEZ AU MAXIMUM LES ASTUCES DE GRAND-MÈRE.

Comme mélanger des produits cosmétique, par exemple lait démaquillant et vinaigre blanc, vinaigre d’alcool ou vinaigre cristal, on parle exactement du même produit nettoyant bio surpuissant.

Surpuissant, mais agressif pour votre salon en cuir ou votre fauteuil. Souvent, préconisé dans les fiches d’entretien général de certains magasins ou par certains vendeurs. Conseil à prendre avec prudence ! Une décoloration due à un produit comme le vinaigre est très difficile à réparer et dans tous les cas vous devrez faire appel à un réparateur professionnel.

 

Blanc d’œuf en neige ! J’ai entendu souvent parler de cette méthode pour nettoyer les surfaces souillées par des matières grasses, par exemple des chips écrasées sur le cuir ou une tache de beurre. Prudence, il est certain que votre cuir ne sortira pas indemne de l’aventure.

 

 

Ces « techniques » sont souvent dangereuses pour votre cuir, elles sont inutiles ou sans effet.

3— LUNE ET SOLEIL : MYTHES ET LÉGENDES.

Les rayons de lune décolorent le cuir. Les mystères qui l’entourent remontent au Moyen Âge voire à l’Antiquité. Les soirs de pleine lune, mieux valait se cloîtrer chez soi, au risque de croiser de dangereux loups-garous. Les croyances évoluent, changent, certaines disparaissent et laissent place à de nouvelles. Et parmi celles-là, se trouve le cas bien connu que les rayons de la lune décolorent le cuir. Eh bien non ! La radiation de la lune ne décolore pas le cuir ; cette croyance vient du fait que les vêtements blanchissent quand on les expose à la lune pendant leur séchage et là, effectivement, la combinaison des rayons de lune avec la rosée du matin éclaircit les vêtements.

Par contre, le soleil décolorera le cuir si vous n’y prenez garde. Les rayons directs vont éclaircir votre salon en cuir et lui donner un toucher rugueux. Les rayons directs vont chauffer fortement la surface de votre fauteuil et vont l’endommager rapidement.

L’éclaircissement des coloris suite à l’exposition de la lumière ou aux frottements liés à l’usage est normal au fil du temps. Le soin que vous apporterez à l’utilisation et à l’entretien de vos sièges est déterminant pour préserver leur beauté.

 

Le cuir est un produit unique et prestigieux. Vous ne vous êtes pas trompé lors de votre achat, vous avez fait un choix judicieux et réfléchi. Ses caractéristiques lui confèrent son exclusivité et sa distinction. L’apparition du phénomène de patine embellira la surface de votre salon.

4— N’ATTENDEZ PAS QU’IL SOIT TROP TARD.

 

Même s’il ne paraît pas sale, il faut procéder à un entretien régulier. Comme la peau humaine, la surface du cuir comporte des milliers de petits sillons microscopiques. Ses sillons vont accumuler la saleté. Au début, cette accumulation n’est pas visible à l’œil nu. C’est pourquoi il faut impérativement procéder à un nettoyage régulier pour éviter une trop forte accumulation. Plus on tarde, plus la saleté sera tenace, car sèche et ancrée au fond de ses sillons. Si vous attendez de voir votre cuir commencer à griser avant d’intervenir, il sera trop tard...

5— PLIS DE POCHAGE SUR LE CUIR.

Le cuir est un recouvrement naturel qui vit et se modifie au cours de son usage et n’a pas les réactions d’un matériau synthétique ; les Caractéristiques de ce produit nécessitent de s’adapter lors de son usage. Le pochage du cuir (ondulation ou distension résiduelle de la matière) est un phénomène courant. C’est le résultat de l’allongement des fibres qui ne sont pas élastiques. Sous l’action du poids du corps et de la chaleur dégagée lors de l’utilisation des sièges, le cuir se détend.

 

Le soin que vous apporterez à l’utilisation et à l’entretien de vos sièges est déterminant pour préserver leur beauté.

6— LES ANIMAUX DE COMPAGNIE.

Un animal de compagnie est un animal recevant la protection des humains en échange de sa présence, sa beauté, sa jovialité. Mais attention ce n’est pas une raison pour le laisser faire n’importe quoi.

 

Ne pas laisser les animaux domestiques monter sur les meubles en cuir, car leurs griffes pourraient les abîmer. D’autre part, la salive est très agressive et attaque le cuir de même que les autres fluides et graisses sécrétés par leur corps.

7— CRAQUELURES DU CUIR.

Pourquoi le cuir craque-t-il ? Comment cela peut-il arriver ?

Tout d’abord, si votre cuir se craquelle, c’est parce que dans 80 % des cas, il sèche. En séchant le cuir perd en épaisseur et se fragilise, la sécheresse provoque des tensions sur la couleur et le vernis qui, à terme, vont casser le cuir. Les craquelures sur le cuir sont, dans un premier temps, liées à la dégradation du vernis et de la couleur qui finissent par tomber, c’est à partir de ce moment-là que les fentes commencent à apparaître au niveau des nervures de votre cuir.

La première intervention consiste à stopper le phénomène de sécheresse. Il faut rapidement l’enrayer en l’hydratant avec une crème, puis dans un second temps réparer les dégâts.

Si l’on ne stoppe pas cette dégradation, le cuir se brisera, les tensions deviendront de plus en plus fortes et le recouvrement va se déchirer. Une fois le stade de la déchirure atteint, il est beaucoup plus compliqué d’effectuer une réparation du cuir.

Donc, en résumé, réparer un cuir juste craquelé, c’est éviter de jeter son canapé en cuir à la poubelle. Il est parfois préférable de prolonger la durée de vie du cuir pour conserver l’authenticité d’un objet.

Le cuir est une matière naturelle. Sans la présence d’un corps gras au cœur du matelas de fibres, le canapé où le fauteuil perd de sa superbe en souplesse et en résistance, le défaut d’entretien favorise les craquelures.

 Le cuir ne doit jamais être traité avec un matériau abrasif (éponge, brosse dure, papier de verre) et encore moins gratté pour enlever une tache, par exemple. Cela aurait pour effet de modifier sa texture ou d’ôter définitivement sa couleur.

 

L’application d’acétone ou d’un autre dissolvant décape irrémédiablement le cuir.

8 –CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE.

Attendre qu’il soit trop tard pour nettoyer votre recouvrement en cuir.

Laissez sécher une tache. Traitez-la immédiatement avec un chiffon ou une éponge légèrement humide. S’il s’agit d’une tache de gras, saupoudrez-la avec de la terre de Sommières. Laisser agir quelques heures avant de brosser. La tache est encore visible : ne vous inquiétez pas, elle sera absorbée par le cuir et disparaîtra petit à petit.

Prendre des produits trop acides ou trop alcalins.

Utiliser des produits ménagers pour nettoyer son canapé.

Ne pas prendre le temps de bien lire toutes les données techniques du fabricant.

Utiliser des astuces de grand-mère.

Mettre son canapé trop près d’une source de chaleur et exposer le cuir au rayon direct du soleil.

 

Traiter et nourrir sans cuir avec un produit de finition et de protection avant de le nettoyer correctement et en profondeur.

CONCLUSION.

Contrairement aux idées répandues, le cuir doit être régulièrement entretenu et protégé.

Si vous ne voulez pas utiliser un produit d’entretien pour cuir conditionné par un fabricant professionnel ou si vous n’avez pas de produit spécifique au nettoyage du cuir sous la main, la meilleure façon de nettoyer votre salon en cuir, sans aucun risque de l’abîmer ou d’agresser la surface du cuir, c’est d’utiliser du savon de Marseille, savon doux au pH neutre, le savon noir ou le savon glycérine.

 

 

Après avoir dépoussiéré la surface à traiter, appliquez du savon sur un tissu microfibre, humide, puis servez-vous-en pour nettoyer le cuir délicatement avec un mouvement de rotation. Ensuite, rincez le tissu microfibre abondamment, essorez-le et repassez-le sur la surface pour éliminer le savon.

La règle d’or :

FUYEZ AU MAXIMUM LES ASTUCES DE GRAND-MÈRE.

 

Si vous n’avez pas sous la main un produit spécifique étudié pour l’entretien du cuir d’ameublement.

Trois solutions testées depuis des années vont vous satisfaire avec trois produits miracles. Le savon glycériné, le savon de Marseille, le savon noir.

 

 

1— LE SAVON GLYCÉRINÉ

 

Il peut se substituer à la glycérine pure, surtout dans le cas de l’entretien d’un canapé, où la surface est plus importante. Une éponge humidifiée sera frottée avec le savon. Le nettoyage se fait par mouvements circulaires et l’éponge sera rincée régulièrement. Dès qu’une zone sera propre, l’essuyer au chiffon pour retirer la saleté et ne pas rincer. La glycérine nourrit et assouplit le cuir. Ensuite, appliquer un crème, hydratante, spécialement conçue pour le cuir d’ameublement et laisser sécher environ huit heures, avant de lustrer avec un chiffon doux. Ainsi, le recouvrement de votre canapé retrouvera alors toute sa souplesse et sa brillance.

Qu’est-ce que la glycérine et quels sont ses bienfaits.

 

Vous ne connaissez peut-être pas cet ingrédient. Pourtant, nul doute que la glycérine se trouve dans plusieurs de vos produits de soin pour la peau. S’il est possible que vous n’en ayez pas encore entendu parler, sachez qu’elle offre une action puissante et de nombreux bienfaits étonnants. Prenez-en bonne note !

À température ambiante, la glycérine est un liquide doux, incolore et inodore. Elle peut être gelée pour obtenir une pâte, et son point d’ébullition est extrêmement élevé. La glycérine est un bon solvant, et nombre de substances s’y dissolvent mieux que dans l’eau et l’alcool. Également connu sous le nom de glycérol, ce composé organique est généralement utilisé dans les savons et les produits pharmaceutiques.

Que dois-je savoir sur la glycérine ?

Deux mots sont à retenir : humectant et hygroscopique

« Une substance hygroscopique est une substance qui a tendance à absorber l’humidité de l’air, par absorption » c’est en effet grâce à ces deux qualités que la glycérine est si appréciable en matière de produit entretien du cuir.

Tout d’abord, le terme « humectant » signifie que la glycérine permet de retenir l’humidité dans la fibre du cuir. Cette capacité à préserver l’humidité naturelle de la peau en a fait un ingrédient efficace dans les soins destinés à l’entretien régulier de votre canapé. L’hygroscopique est également important si vous cherchez à hydrater votre cuir, puisqu’il fait référence à la capacité de la glycérine à absorber l’humidité de l’air. Le savon à base de glycérine est idéal afin de diminuer au maximum le risque de dessèchement afin d’éviter les craquelures sur votre canapé en cuir.

À l’origine le nettoyant à la glycérine était utilisé unique dans le domaine équestre et dans le domaine du matériel agricole. L’avantage du savon glycérine c’est qu’il est très simple a utilisé et laisse un toucher très agréable a votre cuir. C’est une valeur sûre pour être certain de ne pas faire d’erreur lors du nettoyage de votre canapé.

 

POUR INFO : source WIKIPÉDIA

 

Le glycérol, ou glycérine est un composé chimique de formule HOH2C–CHOH–CH2OH. C’est un liquide incolore, visqueux et inodore au goût sucré et faiblement toxique, utilisé dans de nombreuses compositions pharmaceutiques. Sa molécule possède trois hydroxyles correspondant à trois fonctions alcool responsables de sa solubilité dans l’eau et de sa nature hygroscopique. Un résidu glycérol constitue l’articulation centrale de tous les lipides de la classe des triglycérides et des phosphoglycérides.

2 – LE SAVON NOIR.

 

Le savon noir est devenu un nom générique pour pas mal de types de savon plus au moins naturel de couleur foncée. Prudence dans le choix de votre savon.

Le plus souvent composé d’huile de lin et de glycérine, le savon noir est un produit ménager de premier choix. Il désinfecte, mais aussi. Détache, nettoie en profondeur sans oublier de faire briller ! ... Petit plus : Le savon noir est un très bon dégraissant ménager et peut être utilisé comme insecticide.

 

LE VRAI SAVON NOIR est originaire du sud du Maroc, il est également appelé savon Beldi. Le savon noir a d’abord été utilisé dans les hammams des pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Les femmes et les hommes profitaient de ce moment relaxant pour se purifier le corps. On en trouve aujourd’hui aux quatre coins du monde.

Le savon noir est composé essentiellement d’huile et d’olives noires. C’est ce qui lui donne cette couleur sombre. Par ailleurs, ses vertus résident principalement dans sa composition. L’huile et les olives sont factrices d’hydratation. Le savon peut se trouver sous forme liquide ou dure comme un savon traditionnel. On peut également le trouver sous forme de pâte lisse. Pour le fabriquer, les olives sont broyées et macérées dans du sel et de la potasse afin d’extraire toutes leurs vertus. On ajoute ensuite l’huile et on lui donne la forme que l’on veut.

 

Le savon noir offre de nombreuses vertus pour le recouvrement naturel. En gommage, il permet de nettoyer le cuir. Il permet d’enlever les micros-saleté et rend la surface du cuir plus doux. D’ailleurs, il est également très hydratant. En utilisation pour le lavage de votre salon en cuir, il dépose sur la surface une fine pellicule de gras qui la protège et la rend nettement plus lisse. Cela fait partie des secrets du savon noir ! Grâce à ce cosmétique miracle, faites du bien à votre canapé ! Par ailleurs, le savon noir s’adapte à beaucoup de types de cuir. Il les nourrit en profondeur grâce à sa composition à base d’huile et d’olives noires. On l’utilise aussi bien sur le cuir d’ameublement que sur les habits. 

3— LE SAVON DE MARSEILLE.

 

Le savon de Marseille est un type de savons réalisé à partir de la saponification d’un mélange d’huiles végétales avec de la soude caustique. Réputé dans le monde entier, c’est un produit écologique aux nombreuses vertus.

 

 Ce savon est entièrement fabriqué à base de substance naturelle. C’est un produit obtenu à partir de la transformation, sous l’effet de la chaleur, d’un mélange d’huiles végétales avec de la soude caustique. Il ne contient ni conservateurs, ni colorants, ni graisses animales, ni aucun élément issu de la pétrochimie, mais uniquement des huiles végétales !

Un produit hypoallergénique et antiseptique

Réputé pour réduire les allergies, le savon de Marseille est souvent recommandé par les professionnels de l’ameublement pour un entretien sans risque du cuir.

 

 

Le savon de Marseille correspond à une méthode de fabrication, et non à une appellation d’origine contrôlée. Bien qu’originaire de Marseille depuis le Moyen Âge, il n’est plus forcément fabriqué là-bas.

Écrire commentaire

Commentaires: 0